Archives pour l'Auteur : elemi

Space Alone – auteur interprète – Folksong

« Guitariste autodidacte, sa force n’est pas tant dans son instrument que dans ses mélodies qui accrochent l’âme et pénètrent les entrailles. Ses chansons aux allures simples et sombres nous convient à un voyage emprunt de mélancolie.

Pour écouter Space Alone, c’est ici

Space est avant tout auteur et interprète, elle est habituée aux groupes, aux bandes de musiciens. Elle s’essaye pour la première fois seule avec sa guitare tout en préparant en parallèle un premier album solo. Elle a passé ses premières années dans le rock-métal, à se produire dans les bars ou dans les fonds de caveaux, lieux qu’elle affectionne particulièrement, avec différents groupes dans lesquelles elle apportera, certes, sa rage, mais également une certaine poésie liée à son chant écorché.

Toujours sous influence rock, elle épure néanmoins son style avec une simple guitare sèche, composant des chansons aux couleurs sombres et folks.Space Alone prépare un LP (CD de 5 titres) qu’elle enregistrera dans la saison au LEM à Nancy. Son principal souhait est de donner à ce LP un ton «roots» et acoustique qui serait en cohérence avec le lieu d’accueil.

Le site internet de l’artiste, c’est ici

 

 

Crépuscule – création septembre 2017 – Marionnette

Dans le désert. Crépuscule : l’heure où les choses apparaissent, disparaissent, se métamorphosent à l’oeil nu. C’est l’heure magique d’entre deux mondes : le jour et la nuit, le réel et le rêve, la vie et la mort… C’est l’heure des figures incertaines, des ombres, des grands désirs et des peurs anciennes. Une femme, Manon, traverse ce paysage infini, un bidon d’essence à la main…

Dans un désert qui s’étend à perte de vue, où les routes sont à inventer, une femme marche, un bidon d’essence à la main. Dans cet ailleurs et à cette heure particulière, les figures incertaines apparaissent : la Chose d’abord, suivie par l’Oubli et la Mémoire. Ces figures universelles viennent à la rencontre de Manon, qui marche seule, perdue peut-être, dans ce désert.
Celui-ci n’a pas de situation géographique connue. Il n’y a que dans ce désert semblable à nul autre existant et pourtant de même nature, que le rituel peut avoir lieu. Ce rituel, orchestré par la Chose, l’Oubli et la Mémoire est un passage obligé pour quiconque se trouve en ce lieu à cette heure particulière du crépuscule. C’est Manon, dans cette histoire, qui passe par là. Manon n’appartient pas à une époque définie. Manon est une femme particulière et sa présence dans ce lieu à cette heure-ci d’entre-deux mondes n’est pas un hasard. Manon Lapière, femme, entre deux-âges (mais lesquels?), suit un parcours de vie unique et pourtant ressemblant à beaucoup d’autres. Cette femme est un personnage de fiction, elle est universelle.

texte de Gilles Aufray – tiré de La vie rêvée de Manon Lapière (commande d’écriture de la cie En Verre et contre Tout)
Mise en scène et jeu : Marion Vedrenne
Regard extérieur : Laurent Michelin
Costumes : Lucie Cunningham
Voix off préambule : Christian Remer

Spectacle Tout public à partir de 14 ans
Production : Cie En Verre et contre Tout / Le LEM
Création : septembre 2017 au LEM à Nancy

Eternités – Forme brève en théâtre d’argile

Eternités est une création petite forme, réalisée dans le cadre du compagnonnage de Marion Vedrenne à la compagnie En Verre et contre Tout / Le LEM – Nancy.


Eternités est un épisode de La vie rêvée de Manon Lapière commande d’écriture à Gilles Aufray pour la compagnie En Verre et contre Tout.

IMG_0999

Solo marionnettique / manipulation de matière
Création de Marion Vedrenne
Regards extérieur : Laurent Michelin, Brice Coupey, Christian Remer.

Dans le silence qui dure des éternités, j’attends qu’on me remonte, qu’une main tourne la petite clé que j’ai dans le dos…  Quand quelqu’un ose tourner la clé, comme ça, pour voir ce que ça fait, ça commence à parler et à faire, des mots et des gestes oubliés. Sans filet, deux corps s’avancent l’un vers l’autre, l’aventure commence. Eternités : un solo marionnettique, comme un geste d’amour et d’acrobate, sur un fil, sans filet.

dossier Eternités PDF

 

 

A cheval sur un nuage – Forme brève – Manipulation et danse

Proposition instable d’équilibre d’un monde

A cheval sur un nuage est un des 21 épisodes de « La vie rêvée de Manon Lapière »

commande d’écriture à Gilles Aufray pour la compagnie En Verre et contre Tout.
Forme brève de 15 minutes – création 2016

« A cheval sur un nuage en forme de poisson volant (comme dans un tableau de Bosch),
Manon, femme, voyage dans le ciel. Elle joue du violon. Elle joue un air envoûtant, triste et joyeux à la fois, une musique qui vient de loin…
Elle joue pour les morts.
Elle joue pour les vivants.
Elle joue pour créer un lien entre la vie et la mort,
entre le dessus et le dessous.
… »

 

Mise en scène Laurent Michelin
Comédienne-manipulatrice Virginie Wittmer
Création objet : Sophie Ottinger
Merci à Leïla Bessahli pour son regard sur la partie chorégraphique

La véritable histoire de Saint Nicolas ou le gros jambon – Marionnette

Vous connaissez forcément l’histoire de Saint Nicolas, mais la véritable histoire… Certe, un peu décalée…

La véritable histoire de Saint Nicolas ou le gros jambon est une vision décalée de l’histoire traditionnelle racontée en marionnette à gaine chinoise.

Un trophée d’un cochon, tué par le boucher sanguinaire, se ranime pour mettre en garde les petits et nous raconte l’histoire en vers. Tous les éléments traditionnels sont là mais le boucher tue les enfants un à un avec des techniques assez surréalistes (guillotine, nunchaku, fourchette géante, couteaux bien aiguisés), et Saint Nicolas déjà très âgé donne quelques signes avant-coureurs d’un début d’Alzheimer.

Un spectacle drôle et saugrenu pour adultes et enfants à partir de 6 ans.
Ne convient pas aux âmes sensibles, aux végétariens, aux réfractaires de la bombarde !

Le spectacle peut être suivi d’un atelier/initiation de marionnette de gaine chinoise.

Spectacle : 20 min + Atelier/initiation : 20 min

Compagnie Hold Up !
Marionnettistes : Lucie Cunningham, Marion Vedrenne

Pour les anglophones, une conférence TEDx à Taïpei que Lucie a donné sur le rapport maître/disciple dans le monde de la marionnette.